À six places de Sullivan

sullivan_best_blog.gif

Dans la liste publiée par le magazine TIME et CNN sur les 25 meilleurs blogs de l’année 2009, , plusieurs éléments m’ont remplie de fierté. Generacion Y est le seul blog de cette liste rédigé en Espagnol, cette langue que d’aucuns jugent incapable de s’adapter au rythme de la technologie et de la modernité. Je suis parmi les vingt quatre autres blogueurs, celle qui a le moins d’heures d’accès à internet –sur ce point je n’ai aucun doute-. Le comble est que je suis dans la condition particulière de gérer un blog que je ne peux pas voir, par la faute des filtres malicieux que la censure a imposés.

Le gourou qu’est devenu Andrew Sullivan pour nous qui constituons l’Itineraire blogueur, est au 5eme rang avec son The Daily Dish. Il n’imagine pas que chaque semaine, un groupe de cubains se réfère à son texte Pourquoi je blogue ?«  » et utilise son travail comme une boussole. Après presque deux mois de ces rencontres hebdomadaires, nous savons au moins que le chemin du début de l’expression ne se prend pas à reculons, que le mur du contrôle peut tomber d’un coup ou bien être miné byte après byte, article après article. 

Traduit par Jean-Claude MAROUBY.

About these ads

2 réflexions au sujet de « À six places de Sullivan »

  1. Bravo et merci à Jean-Claude Marouby pour sa traduction….

  2. Regrets de voir si peu de commentaires de Français, à moins qu’ils ne s’expriment en espagnol !!!!

Les commentaires sont fermés.