Newsletter (deuxième partie)


S’il existait un autel dédié à la technologie, je n’hésiterais pas à y déposer quelques cierges. Tous ces cables, circuits et autres puces ont apporté à mon existence plus d’information, d’autonomie et de liberté que celles générées par la volonté des politiques ou par les mouvements populaires. Il y a quinze ans précisément ce mois-ci, que j’ai construit mon premier ordinateur, qui a représenté un virage à cent quatre vingts degrés dans mon existence. J’ai la main un peu déformée à cause de la souris, la plupart du temps je pense comme si je faisais de la conception sur Dreamweaver et j’ai même la tentation d’appuyer sur Alt+ctrl+suppr pour remettre à zéro quand ce qui m’entoure ne me plait pas.
Eh bien aujourd’hui est apparu un nouveau service d’envoi de nouvelles par SMS qui augmente ma foi dans le pouvoir de ces gadgets technologiques. J’ai appris la semaine dernière qu’était en projet une page appelée Granpa (espérons qu’elle sera plus objective que Granma) qui envoie des nouvelles sur les téléphones mobiles localisés à Cuba. Il suffit de laisser le numéro de téléphone et de sélectionner les sources desquelles on souhaite recevoir des titres pour commencer à les lire sur le cellulaire.
Je souhaite bonne chance à ceux qui ont mis en pratique une aussi bonne idée qui se révèle si nécessaire par les temps qui courent. Puisque nous ne pouvons pas avoir un journal en papier pour raconter tout ce que la presse officielle occulte, alors bienvenue aux nouvelles transmises par impulsions électriques ; vivement que ces informations clignotent sur les écrans de nos téléphones.
Traduit par Jean-Claude MAROUBY

Advertisements