Entretenus


On est heureux de guérir de cet état de la vie qui s’appelle l’adolescence, en particulier pour s’émanciper. Trouver une réponse à la question si souvent posée : « Que vas-tu faire quand tu seras grand ? ». Pouvoir sortir de la maison sans donner d’explications, être responsable de son propre destin et surtout ne plus avoir à écouter cet avertissement paternel «Tant que c’est moi qui t’entretiens, tu feras ce que je te dis ».
Les nations qui se développent sous la tutelle d’un état paternaliste courent le risque de laisser leur population dans une espèce d’adolescence stagnante. Le cas de Cuba est un des exemples paradigmatiques. Nous vivons sous l’autorité parentale d’un gouvernement caractérisé par la continuité des personnes au pouvoir, qui a toujours prétendu subventionner une partie de nos besoins de base. Avec beaucoup de fierté, les media officiels s’évertuent à montrer la gratuité de tous les services médicaux et de l’éducation dans tous les cycles de l’enseignement, ainsi que l’existence d’un marché rationné qui soi-disant garantit le panier de base de la ménagère.
Il paraît dès lors logique que ce soient les fonds publics qui financent la subsistance à partir de ces valeurs intangibles que produisent les travailleurs sans les percevoir. Travailler n’est évidemment pas stimulant et ce que l’on gagne suffit à peine pour profiter de ce qui est subventionné. L’Etat Papa ne permet pas que s’expriment des opinions divergentes, encore moins que les gens s’organisent à partir de ces idées et parviennent à l’indépendance économique et, le comble, il attend d’eux une gratitude infinie.
Heureusement, ainsi que nous l’a enseigné le modèle paternaliste familial, tout a tendance à changer avec les années ; les enfants grandissent, finissent par devenir adultes et personne ne peut empêcher que les plus jeunes se tirent avec les clés de la maison.
Traduit par Jean-Claude MAROUBY

Advertisements

11 réflexions au sujet de « Entretenus »

  1. Voilà maintenant quelques années que je suis allé à Cuba, avec la crise et la position des dirigeants, est ce que quelqu’un pourrait me dire à quoi correspond les tickets de rationnement que permettent ils d’avoir exactement?

  2. Eh, oui ! Les pénuries augmentent. Vous savez pourquoi ? A cause d’un embargo imposé à un Etat qui ne gêne aucun autre, ne fait de guerre à personne et désire simplement vivre d’une autre façon que celle de l’occident. Ce pays choisit de vivre selon une économioe planifiée qui ne met personne en concurrence, et surtout pas les hommes. Une économie qui à l’opposé de la sur consommation ne sera sujete à la gabegie si nuisible à l’environnement. Un système qui veut donner le nécessazire à tous en oubliant le superflu et les inégalités. Pas de riches, pas de pauvres. Et surtout pas de SDF comme chez nous. Et le plus fort, c’est que sans cet embargo criminel, ce genre de pays réussirait parfaitement. De quoi faire trembler les USA par l’exemple que ça ferait et qui donnerait des idées de changement à tous les pays. Les grosses multinationales n’auraient plus de bénefs éhontés et même n’existeraient plus, les grosses fortunes réparties entre tous. Voilà les vraies raisons de cet embargo : faire croire au monde entier que ce système est non viable et sujet à toutes les privations. Dissuader le monde de ne pas tenter l’experience. Et vous marchez en majorité. Pendant ce temps, la planète agonise. Pour cacher la merde au chat, on agite l’eternelle usine russe cubaine ou chinoise qui fait un peu de fumée… Mais regardez un peu les taux d’émission polluante de chaque pays et vous verrez qui pollue le plus. Australi, USA et Luxembourg en tête par rapport au nombre d’habitants. Russie dans les mieux placés, mais chut, montons une usine qui fume et faisons peur au peuple. Il ne regardera pas chez nous. Continuez à croire les démagogues, le Russes s’en foutent car ils sont suffisamment armés pour que les USA n’osent s’y frotter. Et ma consolation est que les pourris et leur auditoire crèveront pas après moi. En attendant, rensegnez vous avant de parler de misère ou de mauvais fonctionnement. Cherchez en les causes réelles et accusez le coupable et non la victime. Je suis allé à Cuba, et j’y ai rencontré des gens simples, heureux et chaleureux, bien différends de ceux qui accusent ce pays. La part de bonheur qui leur manque est volée par leur voisin immonde qui fait des guerresd partout et qui est le seul pays de la planète à avoir osé larguer deux bombes nucléaires sur des populations civiles. Avez vous vu un pays communiste ou social qui ait osé la même ignominie ?
    A bon entendeur…

  3. Une fois encore il est toujours plus facile de mettre les causes d’une faillite de 50 ans de gestion sur les autres. Comment peut on être aussi naïf pour tomber dans le panneau à chaque fois? Et puis sans être pro-americain, loin de là, je pense effectivement que certains pays communistes n’ont pas utilisés la bombe atomique mais au final le résultat était le même…

  4. Personnellement, je suis dans un extrêmement riche mais où on n’arrête pas de répéter aux enfants, que vas-tu faire quand tu seras grand???? plein de fois, et plein de fois pourtant, j’ai entendu des réponses affolantes, des volontés de se suicider et tout le tralala… Bref, j’espère que Cuba évitera cela et indépendamment de son niveau de développement, car le développement c’est aussi éviter le suicide!!!!

  5. Et oui popolito, demandes à un enfant cubain qu’est-ce qu’il veut faire quand il sera grand. Il va te répondre « Touriste étranger ! »… et ce n’est pas une blague.

  6. Et vous, mme, Yoani Sanchez, vous vivez de quoi ? de subventions occidentales payant grassement votre anticastrisme primaire ? c’est ça qui vous permet de blogguer à longueur de journée alors que le pays est prétendument fermé à internet ? bah, on n’est plus à une contradiction près…

  7. Ivan et grandloup, est-ce que vous avez pris le temps de lire le blog avant de poser des commentaires ? Je crains bien que non …

  8. Grandloup vous avez raison! Le monde entier et en particulier les Etats Unis ménent la terre à sa destruction, il n’y a que Cuba qui oeuvre pour un monde meilleur et qui est dans le vrai, et tous ceux qui ne comprennent pas cela ne sont que des sots!!! Ne trouvez vous pas votre théorie un peu simpliste et réductrice?

  9. à ce que je sache Yoani, n’est pas entrain de vous parlez d’écologie ici, mais du bien être d’un peuple. Et tous ceux qui ne comprennent pas cela sont des sots.

Les commentaires sont fermés.