Le bien-être et la réalisation de soi : "contraires aux principes de notre société"

Motifs pour la confiscation de mon livre « Cuba Libre »

Incroyable la réponse que m’a faite l’Administration des Douanes à ma plainte pour confiscation de dix exemplaires du livre « Cuba Libre ». Voyez de vos propres yeux les motifs qui font que ces vignettes du quotidien sont « dangereuses ».

Traduction de la page 2 :

                        Rapport de Témoignage Judiciaire

1-    Je certifie être Inspecteur des Douanes  aux Envois Postaux

2-    Je certifie être l’Inspecteur en service qui a émis la résolution de saisie N° 409 du 25 mars 2010, par laquelle a été réalisée la saisie de dix livres intitulés « Cuba Libre », éditions  Marea, auteur Yoani Sanchez, et d’une enveloppe blanche contenant un contrat d’édition.

3-    Je certifie que le livre intitulé « Cuba Libre » porte atteinte aux intérêts généraux de la nation, dans la mesure où il défend l’idée que certains changements politiques et économiques sont nécessaires à Cuba pour que ses citoyens puissent bénéficier d’un plus grand bien être matériel et atteindre la réalisation personnelle, positions extrêmes totalement contraires aux principes de notre société,

4-    que les envois constituent un tout unique et indivisible, ce qui a motivé que la sanction de saisie s’applique également au contrat d’édition avec les éditions Marea.

5-    Je certifie que le fondement des faits qui ont été pris en compte pour la sanction de saisie n’a pas été consigné

Traduit par Jean-Claude MAROUBY

Une réflexion au sujet de « Le bien-être et la réalisation de soi : "contraires aux principes de notre société" »

  1. Que dire aprés de tels raisonnements absurdes? Comment nos communistes et défenseurs de ce régime vieillissant et anachronique peuvent ils justifier de tels agissements? Ces dix exemplaires peuvent déstabiliser le pays? Et bien oui il faut vraiment nettoyer ces services de ces bureaucrates.

Les commentaires sont fermés.