Rôle d'homme ou le viagra créole

Le sac du mois dernier n’était pas aussi plein. L’approvisionnement se faisait rare et il dut se contenter de  bananes et de quelques kilos de poulet. Il y aura des jours meilleurs. De toute façon il s’estima chanceux, car quand il arriva dans son quartier avec les dix œufs qu’on lui avait également distribués au travail plusieurs voisines sortirent pour lui demander anxieuses où est-ce qu’on les vendait. Il rougit légèrement mais leur expliqua  avec suffisance qu’il ne les avait pas achetés mais qu’ils faisaient partie d’une ration supplémentaire de nourriture allouée à tous les membres du Ministère des Forces Armées.

Porter un uniforme militaire sur cette Ile vert olive présente de nombreux avantages. Non seulement on reçoit des prébendes sous forme de nourriture et de biens matériels, mais en plus l’individu reste investi d’une certaine capacité à amortir les peines légales, à éviter des démarches qui demanderaient une éternité à n’importe qui d’autre et même à obtenir de façon plus rapide un logement. Le même officier, qui désormais cache mieux à ses voisines sa dotation de repas, m’avait dit un jour que son grade de capitaine valait « chèque au porteur ». Le jour où son fils mineur a commis un délit il lui a suffi de revêtir ses épaulettes et ses bottes pour que le juge d’instruction demande au « garçon mal élevé » d’accomplir sa peine en résidence surveillée plutôt qu’en prison.

Pourtant notre homme, pistolet à la ceinture et casquette enfoncée aspire à davantage. Seuls les officiers supérieurs, ceux qui dépassent un certain niveau dans la hiérarchie reçoivent une dotation régulière du médicament PPG également connu sous le nom de Viagra cubain. Il lui reste peu de temps pour gagner un grade avant d’être atteint par l’âge de la retraite, mais il ne veut pas se retirer avant d’avoir obtenu sa ration mensuelle de ces pilules de la vitalité. Le Ministère auquel il a consacré sa vie l’aidera à jouer son rôle d’homme, parce qu’un soldat doit être prêt à vaincre, et porter haut le nom de ses chefs, non seulement sur le champ de bataille mais aussi entre les draps de tous les lits qu’il peut croiser sur son chemin.

Traduit par Jean-Claude MAROUBY

Une réflexion au sujet de « Rôle d'homme ou le viagra créole »

Les commentaires sont fermés.